Xylotree



Méthode - Matériel de travail

  • L’étude démarre par une observation minutieuse de l’objet grâce à une loupe permettant des grossissements de 64X (Optika SZP-08). Un éclairage puissant par LED permettra en créant une lumière rasante de relever toutes les traces de façonnage.
  • Rafraichissement (utilisation de l’air comprimé pour le nettoyage en surface du bois ferruginisé) ou prélèvement(s) millimétrique(s) selon les trois plans à l'aide d'une lame coupante.
  • Lorsque le matériel le permet : montage entre lame et lamelle dans l’eau (montage rapide non durable) ou dans la gélatine glycérinée (montage moyennement durable de quelques années) (fig.1).
  • Observation des lames au microscope optique (Labophot de Nikon permettant des grossissement de 20, 100, 200, 400, 1000) et prise de clichés des caractères diagnostiques (appareil photo reflex numérique D80 de Nikon) (fig.2)
  • Etude anatomique par comparaison avec des lames de référence, des données bibliographiques et des bases de données informatiques (fig.3).
  • Identification botanique au niveau de la famille, du genre, voire de l’espèce
  • Prises de clichés.
  • Montage de planches anatomiques (fig.4).
  • Rédaction d’un rapport avec énumération des caractéristiques de l’essence identifiée.

Lames / Lamelles
Fig.1
Observation au microscope
Fig.2
Etudes
Fig.3
Divers bois
Fig.4